karim benzema

Benzema en Equipe de France : le débat, les chiffres

Dès qu’il est question de l’équipe de France actuellement, on parle beaucoup de la présence de Karim Benzema parmi les Bleus. Didier Deschamps a d’ores et déjà indiqué qu’il ne serait pas présent dans le groupe pour les matchs amicaux contre les Pays-Bas le 25 mars à l’Amsterdam Arena, puis la Russie (29 mars au Stade de France). C’est le président de la Fédération, Noël Le Graet, qui l’a indiqué. Mais le sélectionneur n’a absolument pas fermé la porte à la présence de l’attaquant madrilène dans le groupe qui participera à l‘Euro 2016.

Bien au contraire. Interviewé dans l’équipe samedi 12 mars, Didier Deschamps disait ainsi : « Sur un plan sportif, non (ce ne sera pas pareil avec ou sans Benzema). Évidemment. Mon but est d’avoir la meilleure équipe et donc les meilleurs joueurs. Je me bats aussi sur un plan… comment dire… (Il réfléchit.) Il a fait une erreur mais il est présumé innocent ». Et encore : « « J’ai un principe : quel que soit le joueur, je le défends. Je l’ai déjà dit : Karim a fait une erreur. Après, ce n’est pas à moi de juger si c’est moins grave, plus grave, extrêmement grave. Cette affaire a été ultra-médiatisée, certainement trop. (…) Elle concerne deux joueurs qui ont été importants pour l’équipe. On va dire que je passe mon temps à défendre Karim. Mais il y a une présomption d’innocence. On ne peut pas dire qu’il ne s’est rien passé, mais on ne peut pas dire qu’il n’y a pas eu des articles à charge ».

Les attaquants de Bleus en chiffres cette saison

La logique de base de Deschamps, c’est d’avoir l’équipe la plus compétitive possible. Sur ce terrain, que disent les chiffres de la saison en cours et concernant les joueurs qui évoluent aux postes d’attaquant en EDF :

Joueur Buts Matchs joués Ratio but / match
Karim Benzema 23 25 0,92
André-Pierre Gignac* 23 30 0,77
Antoine Griezmann 23 39 0,59
Olivier Giroud 20 42 0,48
Alexandre Lacazette 15 35 0,43
Hatem Ben Arfa 12 29 0,41
Anthony Martial 11 37 0,30
Kingsley Coman 5 25 0,20

*Concernant André-Pierre Gignac, nous avons compté ses statistiques depuis son arrivée au Tigres en juin 2015 et jusqu’à ce mois de mars, sachant que la saison régulière a recommencé à zéro au début du mois de janvier.

Karim Benzema

Statistiquement, Karim Benzema semble indéboulonnable, même si ses stats en Bleu sont bien moins reluisantes que celles avec le Real. Il réalise encore une saison de folie cette année avec Madrid mais ses déboires avec Mathieu Valbuena remettent en question sa présence. Même les hommes politiques s’en mêlent, notamment le ministre des Sports, Patrick Kanner, mais aussi le premier Ministre Manuel Valls et le président de la République François Hollande qui sont tous sur la même ligne : ils ne voient pas le joueur revenir. On a envie de se dire que ce ne sont pas eux qui font la sélection. Mais leur avis est largement relayé par les médias et pèsent inévitablement sur l’opinion. Deschamps ne composera pas sa liste avec les politiques, ni pour faire plaisir à l’opinion. Et Benzema devrait figurer dans la liste des 23 pour l’Euro. A lui ensuite de prouver qu’il y mérite sa place.

Giroud, Lacazette et Gignac

Face à lui, Olivier Giroud fait partie de l’aventure des Bleus depuis longtemps, il a l’avantage de pouvoir jouer en pur avant-centre. Alexandre Lacazette était également présent jusqu’aux dernier matchs amicaux de fin 2015. Son début de saison avec Lyon a été moyen et c’est parce qu’il n’avait pas le niveau que Deschamps ne l’avait pas sélectionné. Il est depuis revenu sur des meilleures stats. Cela sera-t-il suffisant ? André-Pierre Gignac est toujours aussi efficace avec les Tigres et pourrait bien venir faire de l’ombre.

Griezmann et Ben Harfa

Des joueurs comme Griezmann et Ben Harfa, plus avec un profil d’ailier, sont en bonne place également avec de belles stats de buts et dans le jeu avec leurs clubs respectifs de l’Atletico Madrid et l’OGC Nice.

Martial et Comman

Martial et Comman, encore très jeunes, sont en position d’outsiders, mais leur présence à l’Euro 2016 est peu probable. On en reparlera pour la coupe du monde 2018 ou l’Euro 2020.

Crédit photo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *