stade felix bollaert lens

Ligue 1 2015 - 2016 : qui va descendre selon Metro News ?

Faire des pronostics sur qui va descendre en Ligue 2 alors même que le championnat n’a pas encore commence relève de la boule de cristal. Néanmoins, le site Metro News s’est aventuré à évalué les équipes qui avaient la plus grosse probabilité de descente lors de ce nouvel exercice. Voici leur top équipes à la lutte pour la relégation cette année :

7 chances sur 10 de descendre : Ajaccio et Angers

Chaque année, les promus sont les premiers clients pour la redescente. Quelques exemples sur des dernières années montrent qu’un tiers des équipes reléguées avaient été promus l’année précédente.

Saison 2010 / 2011

  • Promus de Ligue 2 en début de saison : Caen, Brest, Arles Avignon
  • Relégués en fin de saison : Monaco, Lens, Arles Avignon

Saison 2011 / 2012

  • Promus de Ligue 2 en début de saison : Evian, Ajaccio, Dijon
  • Relégués en fin de saison : Caen, Dijon, Auxerre

Saison 2012 / 2013

  • Promus de Ligue 2 en début de saison : Bastia, Reims, Troyes
  • Relégués en fin de saison : Nancy, Troyes, Brest

Saison 2013 / 2014

  • Promus de Ligue 2 en début de saison : Monaco, Guingamp, Nantes
  • Relégués en fin de saison : Sochaux, Valenciennes, AC Ajaccio

Saison 2014 / 2015

  • Promus de Ligue 2 en début de saison : Metz, Lens, Caen
  • Relégués en fin de saison : Evian, Metz, Lens

55% de chances de descendre : Troyes, Caen, Reims

Reims et Caen sont deux équipes qui ont regardé derrière toute la saison dernière. Les deux équipes sont encore là mais figurent logiquement parmi de potentiels clients à la L2. Quant à Troyes, son statut de champion de Ligue 2 et d’équipe plus habituée à l’élite au cours des dernières années font penser que l’équipe sait à quoi s’attendre. Mais son statut de promu en fait forcément un candidat à la reléguation

20% de chances d’être relégué : Toulouse

Le TFC est en Ligue 1 depuis la saison 2003 / 2004. Mais les Violets ont réalisé une saison 2014 / 2015 très compliquée et ne se sont pas vraiment renforcés lors de l’intersaison. La menace pèse donc encore plus cette année, d’autant que la L1 n’épargne pas cette équipes « historique ». On l’a vu au cours des dernières années avec les descentes d’équipes comme Auxerre ou Monaco.

Photo Flickr Guillaume Baviere

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.