psg 2014 - photo Philippe Agnifili

Quart de finale de Ligue des Champions : le PSG a fait le boulot face à Chelsea

Le PSG tient le bon bout. Sa victoire 3-1 au parc des Princes lui permet de se rendre confiant à Stamford Bridge pour le match retour face à Chelsea de ce quart de finale de Ligue des Champions 2014. Les buteurs : Lavezzi et Pastore, plus un CSC de David Luiz, contre un penalty de Eden Hazard en première mi-temps. Résumé et commentaire sur ce match.

Résumé de ce PSG Chelsea

1ere mi-temps : cours, petit Parisien !

C’est un PSG a deux visages qu’on a pu voir ce mercredi 2 avril au Parc des Princes. Face à Chelsea, en quart de finale de Ligue des Champions, les Parisiens ont d’abord été très fébrile, passant la première mi-temps à courir après le ballon. L’ouverture du score par Lavezzi dès la 3e minute avaient pourtant bien lancé les choses. Mais pour le reste, les Parisiens n’ont pas montré grand chose. Ils encaissent un penalty suite à une faute de Thiago Silva, manquent d’en prendre un deuxième sur une reprise de Hazard. Paris a joué très bas, perdait très vite le ballon.

2e mi-temps : Paris reprend le dessus

La seconde mi-temps aura été toute autre. Paris a beaucoup plus tenu le ballon, et Chelsea a joué plus bas à son tour, se laissant dominer comme le PSG l’a fait en première mi-temps. Sauf que là où le PSG avait tenu, les londoniens vont en prendre un premier sur un coup-franc. Beaucoup de monde qui arrive devant la ligne de Petr Cech. Dans la confusion, c’est Luiz qui envoie le ballon au fond de ses propres filets.

La sortie d’Ibra sur blessure reste un des points noirs pour le PSG, même si son match a été totalement transparent. Le Suédois n’a jamais vraiment pesé sur la rencontre. Lucas, qui l’a remplacé, aura été bien plus percutant, et même auteur d’une superbe percée dans l’axe. Après avoir éliminé plusieurs joueurs de Chelsea, il délivre un bon ballon à Cavani qui se prend les pieds dans le tapis. S’il y a un autre joueur qui est passé à côté de son match, c’est bien l’Uruguayen. Il a perdu beaucoup de ballon et a été assez peu inspiré. Devant, c’est Lavezzi qui a fait un gros match : déjà auteur du but, il a été l’auteur d’une des seules occasions parisienne un 1ere mi-temps, après une longue course. Et en seconde, il a bien combiné et gêné la défense de Chelsea.

Au milieu, ça a été très compliqué en première. Thiago Motta a été énormément gêné par le pressing des Blues. Verratti sortait peu, ce qui a pas mal bloqué le jeu parisien. Le milieu parisien a beaucoup couru derrière le ballon. Certain s’en sont probablement réjoui ! En seconde et avec un pressing de Chelsea bien moindre, ce n’était pas la même. On a apprécié les montées de balles couillues de Verratti qui éliminait souvent deux à trois joueurs grâce à ses crochets.

Ça chambre sur les réseaux sociaux

psg chelsea

Ça chambre sur les réseaux sociaux et le compte GG+ du PSG !

Jallet, plutôt pas mal pour un « maillon faible »…

Derrière, si Alex a souvent fait peur au lieu de rassurer, la bonne note est venu de Christophe Jallet. Tout le monde le traitait de maillon faible avant le match, il a tenu la dragée haute à Eden Hazard. Rarement débordé, bien placé, il a fait le boulot proprement et avec une maîtrise qui clouera le bec à plus d’un.

Merci Javier !

Enfin, mention spéciale à Javier Pastore. Ce joueur est autant capable d’être insipide pendant des mois et de coups de génie comme ce mercredi soir face à Chelsea. On sentait lors de son entrée en jeu qu’il était plutôt pas mal et inspiré. Son but venu d’ailleurs est juste énorme. Souvenez-vous l’an dernier face à Barcelone… Et bien c’était son dernier but en C1, il y a 357 jours ! Ce joueur ne marque décidément que dans les grands matchs. Et si Paris peut sourire ce soir et rêver de demi finale, c’est en bonne partie grâce à son but.

Crédit photo : photo Philippe Agnifili Flickr

La réaction de Thiago Silva est tout aussi savoureuse !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.