euro 2012 allemagne france

Allemagne - France : vidéo des buts et commentaires

Les Bleus ont montré de quoi ils étaient capables ce 29 février à Brême. En battant les Allemands sur leurs terres, l’équipe de France a prouvé qu’elle était capable de se hisser au niveau des plus forts, et de les battre. Cette victoire donne à l’équipe de Laurent Blanc un 18e match sans défaite, une série en cours plutôt appréciable à quelques mois de l’Euro 2012.

C’est le joueur de Montpellier, Olivier Giroud, qui a ouvert le score en première mi-temps. Il marque ainsi de son sceau cette rencontre qui était aussi celle de sa première titularisation. Laurent Blanc va clairement devoir composer avec ce joueur, meilleur buteur de Ligue 1 et auteur d’une saison stratosphérique. Il a été remplacé par Saha, auteur notamment d’un but sur une position de hors-jeu. Le second but tricolore a été inscrit par Florent Malouda. Dans les deux cas, le passeur décisif est le même : Mathieu Debuchy. Lui aussi a marqué des points en vue de l‘Euro 2012. L’Allemagne a réduit le score dans le temps additionnel, non sans avoir tenté au cours de la partie.

En effet, les Allemands ont assiégé le but du capitaine Hugo Lloris à de nombreuses reprises. Celui-ci a fait une partie exemplaire et si la France termine ce match avec un seul but encaissé, c’est en grande partie à lui qu’elle le doit. La défense Mexès Rami n’est pas en reste et a bien tenu face aux assauts allemands.

L’Allemagne, actuelle deuxième nation mondiale après l’Espagne, rêve de cet Euro. Certes, il lui manquait certains titulaires comme Mertesacker ou Lahm. On pourra dire la même chose du côté des Bleus qui a joué ce match sans ses attaquants habituels (Benzema et Rémy)

Allemagne – France : vidéo des buts

Allemagne – France : avis sur les joueurs

Source : AFP

Lloris: Son match était lourd d’enjeux. Désigné la veille capitaine pour l’Euro-2012, le gardien lyonnais a rendu une copie plutôt propre. Lloris s’est notamment montré décisif contre Klose à la 33e, en plein temps fort d’une équipe d’Allemagne revigorée. Il est abandonné par sa défense sur la réduction du score allemande.

Debuchy : Titularisé en l’absence de Sagna (qui revient d’une longue blessure et n’a pas été appelé par Laurent Blanc), il a été double passeur décisif ! Il s’est montré très actif sur ce flanc droit des Bleus très en vue. C’est d’abord lui le passeur décisif sur le premier but de Giroud (21e, 0-1). L’attaquant de Montpellier l’a d’ailleurs remercié d’un baiser appuyé et photogénique près de la bouche. Puis il a offert la balle de break à Florent Malouda (71e, 0-2). Il a marqué des points. Assez pour concurrencer Sagna ?

Rami : Il a bien coupé la trajectoire sur un ballon de Klose laissé étrangement seul sur le côté gauche de la défense française (32e), à un moment où la Mannschaft se montrait plus que dangereuse. Il est monté aux avant-postes pour essayer d’imposer son jeu de tête sur coup de pied arrêté, en vain. Positionnement intéressant.

Mexès : Il a signé un début de match un peu fébrile avec des mauvais dégagements. Khedira s’est habilement joué de lui en début de rencontre. Des déchets techniques qui s’expliquent certainement par sa longue absence sur blessure.

Abidal : Le joueur du FC Barcelone s’est malheureusement fait remarquer par son absence du flanc gauche lors d’attaques soudaines de la bande à Joachim Löw. Des quatre défenseurs français, c’est celui qui a le plus souvent été pris en faute.

Mvila : Le joueur de Rennes a connu un match difficile, et passé de sales minutes face à un Khedira intenable. Il a perdu trop de ballons, ce qui a excédé Laurent Blanc. Remplacé par A.Diarra (62e), maladroit.

Cabaye : Il a tenté d’apporter son écot à l’attaque, avec notamment une tête (15e). Peu en vue et décevant au final, remplacé par un Florent Malouda (62e) finalement buteur (71e, 0-2), servi par le travail de Debuchy.

Nasri : Il est monté en puissance et a effectué une très bonne seconde période. Concentré, dangereux sur ses frappes. Nasri s’est aussi dépensé pour revenir défendre, pour couvrir la zone où Abidal était défaillant.

Valbuena : Le « Petit » a été à la hauteur. Il impulse le premier but, au milieu de l’action. Il s’est servi de son explosivité dans les duels. Remplacé par Morgan Amalfitano (67e)

Ribéry : C’était censé être son match. Mais un gros choc avec son adversaire direct, une « béquille » de Reus, l’a envoyé dès la 4e minute sur une pelouse, où il est resté quelques minutes à se tenir le haut de la cuisse gauche. Le joueur du Bayern Munich n’a dès lors pas été aussi étincelant que ce week-end en Bundesliga. La « béquille » de Reus a obligé Laurent Blanc à le remplacer à la pause (par Jérémy Menez, 46e).

Giroud : Troisième sélection et premier but en équipe de France pour le meilleur buteur de L1. Le joueur de Montpellier a profité à plein des absences de Rémy et Benzema (blessés). L’ancien meilleur buteur de L2 à Tours a clairement postulé pour une place dans les 23 pour l’Euro. Remplacé par Louis Saha (76e)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *